femme du mois

lesbiennes Marseille actualités centre évolutif lilith CEL

Pour ce mois-ci nous avons choisit le “gang des 5”, un groupe de 5 féministes chinoises ayant toutes entre 25 et 30 ans, Zheng Churan, Li Tingting Wei Tingting, Wang Man et Wu Rongrong, arrêtées en mars 2015 pour avoir “troublé l’ordre public” en réclamant des droits pour les femmes.

portrait de Li Tingting

Li Tingting, membre du “gang des 5” féministes

Parmi les principales revendications figurent des mesures contres les violences conjugales, les mariages forcées, l’égalité salariale, le droit à choisir sa sexualité mais aussi la reconnaissance de l’épidémie de VIH en Chine -une véritable pandémie cachée- et l’augmentation du nombre de toilettes publics accessibles aux femmes (un vrai problème dans un pays ou de nombreuses maison n’ont pas de sanitaires privés). Suite à une campagne d’Amnesty, elles ont finis par être relâchées officiellement pour “raisons de santé” .  

Au moins l’une d’entre elle Li Tingting est ouvertement lesbienne. Issue d’une famille ouvrière elle a commencé à militer dans des groupes féministes et lesbiens à l’université.  Elle a ensuite été placée sur la liste noire des médias chinois, ce qui signifie qu’aucun média national ne peut faire un reportage sur elle, ni l’interviewer. 

Cliquez ici pour en savoir plus sur ces femmes

 

Pour ce mois-ci nous avons choisit ADA LOVELACE.

Ada Lovelace morte en 1852, est considérée comme  la créatrice des premières ébauches d’une écriture formelle visant à donner des instructions à une machine analytique. En clair, elle a créé ce que l’on appelle aujourd’hui un langage de programmation informatique, plus d’un siècle avant la création des premiers ordinateurs.

Fille d’une relation adultère entre lord Byron, poète britannique qui mourut en libérant la Grèce des envahisseurs Ottomans, et de Anne Isabella Milbanke, mathématicienne,  Augusta Ada King naît le 10 décembre 1815 à Londres. Devenue femme du comte de Lovelace, elle rencontre Charles Babbage, inventeur de la « machine à différences », une calculatrice mécanique. Le mathématicien travaille alors sur la « machine analytique », système mécanique capable de réaliser une série de calculs établis à l’avance et inscrits sur des cartes perforées, considéré comme le précurseur des ordinateurs.

En 1839, Ada Lovelace demanda à Babbage de lui recommander un tuteur en mathématiques : le célèbre mathématicien Auguste de Morgan accepte cette charge. De Morgan considérera  Ada comme son élève la plus enthousiaste et la plus créative. Durant son doctorat, elle travaille à la création d’un langage binaire et algorithmique pour les machines analytiques de Babbage, et propose à ce dernier ses services pour poursuivre le développement et la promotion de sa machine. Celle ci  n’a jamais été construite du vivant de Lovelace, faute de moyens, mais plus d’un siècle après sa mort en 1991, des bricoleurs ont prouvé la faisabilité du projet en utilisant des moyens similaires à ceux existant au 19° siècle. Ada Lovelace est morte à l’âge de 36 ans d’un cancer de l’utérus après avoir été saignée à mort par ses médecins

Ces travaux ont été oubliés, avant d’être réutiliser un siècle plus tard par Alan Turing, un mathématicien dont dont l’histoire vient de faire l’objet d’un film passionnant, qui cherchait un langage mathématique pour un nouveau type de machines qu’il venait de créer et qui sont aujourd’hui connus sous le nom ” d’ordinateurs”.  En 1978, un langage de programmation a été nommée “Ada”  en son honneur.